actualités de la bd - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
nous vous informons que le musée de la bande dessinée, la bibliothèque, le cinéma et la librairie sont ouverts.
accueil > nos ressources > ressources documentaires > actualités de la bd

actualités de la bd

Retrouvez en ligne notre revue de presse sur l’actualité de la bande dessinée : nous vous y proposons une sélection de nouvelles ou d’articles intéressants parus sur différents sites.

Journée d’étude : conférence sur la préservation du patrimoine de la bande dessinée ibérique et latino-américaine

Dans le cadre du projet COST Action "Recherche sur les bandes dessinées et les romans graphiques de l’aire culturelle ibérique", une première manifestation est organisée :
CONFÉRENCE SUR LA PRÉSERVATION DU PATRIMOINE DE LA BANDE DESSINÉE IBÉRIQUE ET LATINO-AMÉRICAINE
La preservation, l’accès et la valorisation du patrimoine de la bande dessinée ibérique est des axes majeurs de cette action COST iCOn-MICs.

Le 23 juillet se tiendra une journée on-line sur la situation du patrimoine de la bande dessinée ibérique.
La journée comprendra :
-  une série d’entretiens enregistrés qui permettront de découvrir différentes réalités (José Mª Gutierrez (Argentine), Álvaro Pons (Espagne), Claudio Aguilera (Chili), Manuel Barrero (Espagne), Catherine Ferreyrolle (CIBDI, France), Laura Nallely Hernández Nieto (Mexique), Daniel Jiménez (Colombie), Carla Sagástegui (Pérou), Waldomiro Vergueiro (Brésil), Marcos Farrajota (Portugal).
Ces interviews seront disponibles en format ouvert sur la chaîne YouTube iCOn-MICs à partir du 19 juillet : https://bit.ly/iconmics.
-  La journée se conclura par une table ronde à 17h autour de six responsables de fonds ibériques (José Mª Gutierrez (Argentine), Álvaro Pons (Espagne), Claudio Aguilera (Chili), Laura Nallely Hernández Nieto (Mexique), Manuel Barrero, Daniel Jiménez (Colombie) et Carla Sagástegui (Pérou). Modéré par Daniel Tomás).
La table ronde sera retransmise en direct via lien suivant : https://bit.ly/conservacioncomics

Responsables scientifiques : Jorge Catalá Carrasco, Maya Quaianni, Álvaro Pons

le site web du projet COST Action "Recherche sur les bandes dessinées et les romans graphiques de l’aire culturelle ibérique" est lancé. Vous pouvez accéder au site web à l’adresse suivante : https://iconmics.hypotheses.org

Ce projet, financé par le programme de Coopération Européenne en Science et Technologie (COST) pour une période de quatre ans (du 1er octobre 2020 au 1er octobre 2024), vise à établir des réseaux de collaboration entre chercheurs et de faciliter les échanges entre la recherche, l’éco-système editorial de la bande dessinée ibérique et la socciété. Pour l’instant, 17 pays européens et 5 pays d’Amérique latine y participent. Le CIBDI est partenaire de cette Action COST.

Si vous êtes intéressés par la bande dessinée ibérique (Espagne, Portugal, Amérique Latine), naviguez sur ce site web où vous trouverez des informations sur les axes de recherche de nos groupes de travail et des nouvelles actualisées sur les manifestations, conferences, ressources et résultats.

Colloque international Mediabd : la bédéphilie en revues

A partir des années 60, les revues bédéphiles de toutes natures prolongèrent d’une part une longue histoire de la « petite » édition périodique culturelle (la small press des domaines littéraires et artistiques dans le monde anglo-saxon), d’autre part une histoire plus récente de l’édition périodique « philique », production à mi-chemin entre les univers amateur et professionnel, structurée autour de « hobbys » n’ayant pas encore accédé à la dignité implicite dont bénéficie l’engagement en faveur d’avant-garde de domaines artistiques « consacrés ». Une trame chronologique rudimentaire de l’édition périodique philique pourrait débuter au XIXe siècle avec les premières revues sur la photographie et se poursuivre avec celles consacrées au cinéma et au jazz (1ère moitié du XXe siècle), puis aux littératures policières et de science-fiction (après-guerre), pour arriver à la bande dessinée et aux musiques pop/rock seulement à l’orée des années 60.
Les revues spécialisées sur la bande dessinée constituent un domaine spécifique au sein de la bédéphilie, dans la mesure où elles fonctionnent comme un espace d’expression pour « spécialistes » depuis lequel connaissances et débats se diffusent vers d’autres amateurs, vers les médias, vers des segments du grand public. Aux Etats-Unis, une histoire de ces revues a été esquissée par Bill Schelly, via l’histoire des réseaux de fans dans les années 60 et 70 ; mais là aussi, l’analyse serrée de la bédéphilie spécialisée sous forme périodique reste à faire. Quelques revues marquantes ont eu l’honneur d’articles rétrospectifs sur le mode nostalgique, essentiellement dans d’autres revues bédéphiles : Phénix remémoré dans Les Cahiers de la Bande Dessinée par Th. Groensteen en 1985, Le Kiosque de Jean Boullet présenté dans Le Collectionneur de Bandes Dessinées par M. Denni en 1998. Si le corpus des principales revues bédéphiles est depuis longtemps recensé dans l’argus Trésors de la bande dessinée BDM, il faut encore mener à bien leur dépouillement et, comme c’est l’ambition de MEDIABD, une indexation permettant de rendre visibles les axes de force à l’origine des discours sur la bande dessinée qui se sont constitués dans les pages de ces revues depuis plus d’un demi-siècle. En parallèle reste à découvrir toute une production de fanzines à petit tirage et à diffusion surtout locale, dont la diversité reflète les états de la bédéphilie hors des « scènes bd » des métropoles culturelles nationales.
Dans un deuxième cercle, les écrits bédéphiles tels que chroniques, critiques et articles historiques à l’intérieur des revues de bandes dessinées de statuts très divers (pour enfants-ados franco-belges dans Tintin et Spirou ou adulescents post-68 dans Charlie Mensuel, par exemple) manifestaient la transmission en direction de publics élargis de discours sur la bande dessinée qui circulaient jusqu’alors seulement parmi les auteurs, éditeurs et amateurs éclairés. Le site bdoubliees.com a permis un travail de repérage préliminaire de ces types de contenus mais ils n’ont à ce jour fait l’objet d’aucune analyse approfondie.
Dans un troisième cercle enfin, les discours sur la bande dessinée trouvaient peu à peu droit de cité dans les périodiques d’information généraliste ou spécialisés hors BD comme autant de témoignages de la pénétration dans la sphère publique d’une nouvelle sensibilité à un moyen d’expression longtemps marginalisé socialement et culturellement.
Dans le bouillonnement actuel des recherches universitaires sur la bande dessinée, le projet MEDIABD cherche à mettre fin au paradoxe que constitue l’angle mort de la recherche qui fait que les ressources sur la bande dessinée publiées en support revues restent insuffisamment exploitées alors même qu’elles constituent un corpus d’informations considérables sur la réception des bandes dessinées au fil du temps, sur les auteurs, les événements et, en elles-mêmes, sont des sources primaires à prendre en compte dans tout regard diachronique porté sur les divers pans constitutifs de la bédéphilie au sens large.
Colloque en visioconférence
Inscription conseillée auprés de Jean-Paul Gabilliet : iconcontacter

Journée d’étude : mémoire et histoire dans la bande dessinée

Cette journée d’étude consacrée à l’écriture de l’histoire et de la mémoire dans la bande dessinée. Une fois n’est pas coutume, cette journée mettra le scénario - la manière dont il a été construit, tant du point de vue conceptuel, narratologique que graphique - au centre des réflexions. Elle abordera le récit de bande dessinée lorsqu’il raconte et écrit l’histoire et la place de l’histoire dans les récits mémoriels de la bande dessinée. C’est pourquoi elle réunit des chercheurs en littérature (graphique) et des historiens.
Elle s’inscrit dans l’Axe 2 - "Rupture, révolutions, innovations" de la MSH et dans le sillage des travaux portant sur l’étude des articulations entre les formes et les concepts des Humanités. Deux mouvements conjoints justifient cette double insertion.
D’une part, la bande dessinée a acquis une légitimité sociale et culturelle sans précédent, tant dans le domaine artistique que celui de la transmission et de la mise en question des savoirs. Ceci étant en rupture avec un positionnement passé, cantonnant le neuvième art au divertissement à destination des enfants dans un système de consommation de masse.
Le savoir historique d’autre part s’est vu questionné, ces trente dernières années, par ce que d’aucuns qualifient de révolution mémorielle (Patrick-Michel Noël, 2011).
Ainsi on admet que la bande dessinée a investi le terrain du récit mémoriel historique en bande dessinée, comme nouvelle forme de représentation de l’histoire (Isabelle Delorme, 2019). Ainsi, admet-on que la BD puisse avoir à présent l’audace de participer de l’écriture de l’histoire (Martine Robert, 2003) ou du moins de sa transmission.
Cette journée d’étude s’inscrit également dans un cycle d’activités de recherche et culturelles de l’Université Clermont Auvergne autour de l’action ministérielle BD 2021, la France aime le 9e art.

Questionnements et problématiques :
- Comment se négocient le rapport histoire - mémoire dans la bande dessinée eu égard à ce double mouvement de mutation culturelle du neuvième art et de révolution mémorielle ?
- les récits mémoriels au rendez-vous de l’histoire : dans quelle mesure et comment mémoire et histoire dialoguent et convergent dans le récit de BD ? Comment se « scénographie » le rapport histoire et mémoire ?
- la représentation de l’histoire dans la bande dessinée : quels positionnements vis-à-vis d’une histoire au service des romans nationaux ? Comment la BD met-elle en scène les débats historiographiques ?
- scénariographie : comment montre-t-on que le récit de l’histoire ou le récit plus intentionnellement mémoriel est parsemé de débats, de doutes, d’ignorance.
- contexte : quel est le poids du contexte dans lequel le scénariste écrit/a écrit l’histoire, ce qui vaut aussi pour la mémoire (mémoires concurrentes / mémoires revisitées selon l’époque où elles sont produites…) ?

Coordination scientifique : Viviane Alary, Blaise Pichon

recrutement : neuviémeart2.0 recrute un rédacteur en chef

La Revue en ligne de la Cité internationale, Neuviéme art2.0 recrute son redacteur en chef.
retrouvez le profil en ligne sur Profil culture

appel à communication : faire trembler les fondations

Le Festival BD de Montréal (FBDM) et le Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises (CRIEM) de l’Université McGill sollicitent des propositions de communications pour le colloque Faire trembler les fondations qui se déroulera les 28, 29 et 30 octobre 2021, à Montréal. En plus de souligner le 10e anniversaire du FBDM, ce colloque a pour objectif de rassembler les chercheur·euse·s intéressé∙e∙s par le 9e art et la représentation urbaine, ainsi que les artisan∙ne∙s de la bande dessinée autour de présentations de recherche, d’expériences de terrain et de discussions. La direction scientifique du colloque est assurée par Mario Beaulac, professeur en bande dessinée à l’École multidisciplinaire de l’image de l’Université du Québec en Outaouais. L’événement se déroulera en mode hybride (les présentations par vidéoconférence et en personne seront possibles) pour pallier toutes mesures sanitaires en vigueur ou impossibilités de voyager.

La date limite pour soumettre une proposition est le 2 avril 2021.

Pour tout complément d’information, contactez Audray Fontaine, coordonnatrice en transfert des savoirs (CRIEM) : audray.fontaine@mcgill.ca.

appel à communication : la parure du corps

En dehors de l’utilisation comme protection des intempéries, le vêtement semble être un marqueur à un groupe, un milieu, une catégorie sociale, culturelle ou professionnelle. Au début du XXe siècle, un dictionnaire définit la taille comme « la conformation du corps par rapport aux vêtements ». Plus une société est hiérarchisée et rigide et plus le vêtement constitue un langage. Il est également possible d’établir une topologie corporelle consistant à se demander quelles sont les parties du corps qui sont recouvertes par un tissu, une étoffe et quelles sont celles qui sont dissimulées. S’il est indéniable que depuis des siècles les vêtements ont modelé les corps, il n’en est pas moins vrai que le corps joue avec les vêtements. Reste à se demander quelle place et quel rôle jouent les vêtements dans la bande dessinée.

Les propositions de communications (1000-1500 signes) et une courte notice bio-biblio (300-500 signes) sont à adresser, avant le 30 mai 2021, à Frédéric Chauvaud frederic.chauvaud@univ-poitiers.fr et à Denis Mellier, denis.mellier@univ-poitiers.fr. Le retour des expertises aura lieu le 20 juin.

disparition : s. clay wilson

S. Clay Wilson, Taboo-Breaking Underground Cartoonist, Dies at 79

His drawings were so outrageous that, on first encountering them, his fellow cartoonist R. Crumb recalled feeling that “suddenly my own work seemed insipid.”
Lire la suite sur le site du New York Times

appel à contribution : appel à contribution pour la revue images du travail, travail des images

Bien culturel particulièrement apprécié, la bande dessinée conduit à interroger le travail de multiples façons.

Elle permet tout d’abord de mettre le travail en image : nombre de publications décrivent aujourd’hui diverses réalités sociales, parmi lesquelles de multiples pratiques professionnelles (Géhin, 2018-2019). Ce phénomène est accentué par l’émergence de la bande dessinée documentaire, appelée aussi « bande dessinée reportage » ou encore « bande dessinée du réel », soit un genre visant à rendre compte du réel pour témoigner (Lesage, 2017)...
Lire la suite sur itti.hypotheses.org

twitter : l’éditeur de dragon ball, shūeisha, attaque les partages d’images sur twitter

Quelle mouche a piqué la maison d’édition japonaise Shūeisha, notamment connue pour les mangas Dragon Ball, Naruto et One Piece ? Depuis quelques heures, les utilisateurs de Twitter à l’origine de partages d’images tirées de Dragon Ball et d’autres mangas reçoivent des notifications d’infractions au droit d’auteur...
iconplusdinfo Lire la suite sur Actualitté

ventes : best-sellers : les mangas les plus vendus de 2020

Quels mangas ont connu la gloire en 2020 ? Dans la lignée des différents bilans que nous avons pu établir ces derniers jours, il manquait en effet un segment consacré aux bulles d’Asie. À la demande de lecteurs, ActuaLitté vous propose donc un récapitulatif des meilleures ventes, en valeur (et le volume associé). À partir des données du panéliste GfK, voici donc les meilleures ventes manga 2020.
iconplusdinfo Lire la suite sur Actualitté

annuaire : près de 200 éditeurs dans le répertoire 2021 de la région nouvelle-aquitaine

À l’occasion de la nouvelle année, la région Nouvelle-Aquitaine publie la version actualisée, pour 2021, de son répertoire des éditeurs de la région. Près de 200 maisons d’édition sont référencées, qui existent depuis deux ans au moins et publient au minimum un livre par an.
iconplusdinfo Lire la suite sur Actualitté

prix : mathieu bablet remporte le prix bd fnac/france inter !

En 2016, Mathieu Bablet défrayait la chronique avec "Shangri-La", un album de SF sans concession, aussi intelligent dans sa forme que par son fond. Quatre ans plus tard, il revient avec une vision encore plus poétique, mais tout aussi interpellante : 250 planches de grand format, fortes et belles, pour où il évoque un futur proche pas vraiment réjouissant. Un album que nous n’avions pas manqué de remarquer et qui était un incontournable de la rentrée 2020 !
Évidemment que Carbone & Silicium (...)
iconplusdinfo Lire la suite sur Actuabd

: en 10 ans, l’essor de la bande dessinée documentaire

À l’occasion de l’année dédiée à la bande dessinée, l’Observatoire du dépôt légal de la Bibliothèque nationale de France consacre une partie de son bilan à un panorama de 10 ans de BD. Si la production de BD est en hausse comme pour d’autres formats éditoriaux, la bande dessinée documentaire se démarque particulièrement...
iconplusdinfo Lire la suite sur Actualitté

anniversaire : les 80 ans du capitaine haddock, marin héroïque, alcoolique et colérique

Les albums et autres dessins d’Hergé font vibrer les salles de ventes lors de mises aux enchères, encore et encore. Tintin devient synonyme de millions à mesure que les salles de vente proposent des œuvres du dessinateur. Mais aux côtés du reporter, il est un vieux loup de mer qui, cette année 2021, célèbre ses 80 ans, sans avoir pris une ride ni un cheveu blanc. Le capitaine Haddock, marin alcoolique dans ses premiers temps, a fini par incarner le contrepoint parfait au fringant Tintin.
iconplusdinfo Lire la suite sur Actualitté

ventes : best-sellers 2020 : les meilleures ventes en bande dessinée

L’heure est, encore et toujours, aux bilans, et aux exercices de calculs mentaux. Après avoir passé en revue les meilleures ventes de romans en grand format, et les livres de poche les plus vendus, ActuaLitté dévoile la liste des bandes dessinées qui ont fait recette en 2020. Un classement par chiffre d’affaires réalisé, avec une jolie, très jolie surprise à découvrir.
iconplusdinfo Lire la suite sur Actualitté

webtoon : pour l’avenir, delcourt mise sur le webtoon

La nouvelle vient de tomber : le groupe éditorial Delcourt se lance sur le marché du webtoon. Ce format de BD numérique venu de Corée, qui se caractérise par un sens de lecture horizontal en scrollant et non pas en tournant des pages, vit un essor croissant depuis quelques années, une tendance qui s’est par ailleurs accélérée au gré des confinements successifs.
iconplusdinfo Lire la suite sur 9emeart.fr

disparition : le dessinateur steve lightle (doom patrol, the flash) est parti à l’âge de 61 ans

C’est par les réseaux sociaux (et par le fils de l’artiste) que l’on apprend le décès de Steve Lightle, des suites d’une crise cardiaque. Artiste né en 1959, Lightle s’était fait repérer chez DC Comics en 1984, pour lequel il fait partie des équipes d’un New Talent Showcase, qui lui ouvre ensuite les portes du titre Legion of Super-Heroes, reprenant la partie artistique assurée alors par Keith Giffen.

On le verra ensuite travailler sur Doom Patrol (dont il s’occupe du relaunch en 1987), puis un certain nombre de numéros du titre The Flash dont il assure aussi les couvertures. En tant que cover artist, il aura officié également à la concurrence pour Classic X-Men. Pas forcément le plus prolifique sur ces décennies (années ’80-90), Lightle a marqué par son style, et le détail qu’il amenait à ses planches, et de nombreuses personnalités du monde des comics lui rendent déjà hommage via leurs réseaux sociaux. Depuis 2001, le dessinateur produisait ses propres comics via sa plateforme Lunatick Press, avec un Patreon qui lui permettait d’être directement soutenu par son lectorat.
iconplusdinfo Lire la suite sur Comicsblog

prix : prix artémisia 2021 pour « moi, mikko et annikki » !

Publié en 2014 en Finlande, « Moi, Mikko et Annikki » a obtenu le prix Cartoonia, en 2015. La version en français de l’album de l’auteure Tiitu Takalo reçoit aujourd’hui le prix Artémisia, dont l’association décerne tous les ans un prix à un album féminin et féministe, pour valoriser l’œuvre et son autrice (en 2020, c’était le très beau « Ada » de Barbara Baldi
iconplusdinfo lire la suite sur BDZoom

reportage : sur france 5, yannick haenel et boucq racontent l’histoire de charlie hebdo

Le mardi 26 janvier à 20h50, l’émission « Le Monde en face », présentée par Marina Carrère d’Encausse, diffusera un documentaire réalisé par Hugues Nancy consacré au journal Charlie Hebdo. Il retracera son histoire et évoquera le procès des attentats de 2015. Le documentaire comporte des textes de Yannick Haenel, illustrés par des dessins de François Boucq.
iconplusdinfo sur le site Actualitté

En ligne : sur le site du théâtre du châtelet, un “petit prince” sublimé par joann sfar

Quoi de mieux pour clore cette année 2020 que la fable intemporelle de Saint-Exupéry mise en musique par l’orchestre de chambre de Paris et en images par Joann Sfar ? Un joli voyage imaginaire à vivre gratuitement depuis chez soi, et en famille, disponible durant trois mois.
iconplusdinfo

disparition : norma (1946-2020)

Norbert Morandière, alias Norma, le dessinateur du "Capitaine Apache" dans "Pif Gadget" vient de décéder ce 1er janvier, à l’âge de 74 ans.
iconplusdinfolire la suite sur Actuabd

FIBD 2021 : le marché des droits du fibd d’angoulême s’installe en ligne

En janvier 2021, le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême adoptera une forme « confidentielle » : en raison des conditions sanitaires toujours compliquées, le gros de l’événement sera repoussé à la fin du mois de juin. Néanmoins, certains rendez-vous persistent, notamment pour les professionnels, comme le Marché des Droits, organisé en ligne.
iconplusdinfo lire la suite

disparition : berck (arthur berckmans) (1929-2020)

Berck, Arthur Berckmans de son vrai nom, était un illustrateur et scénariste belge. Connu pour sa série Sammy, il s’est éteint ce 28 décembre.
iconplusdinfo lire la suite sur Actualitté

disparition : décès de malik

Triste fin d’année 2020, avec un nouveau décès au sein du petit monde de la bande dessinée. Malik, infatigable dessinateur d’ "Archie Cash", de "Cupidon", de "Johnny Paraguay", de "Blue Bird" et tant d’autres séries est décédé ce vendredi 11 décembre dans l’incendie de sa maison, à l’âge de 72 ans.
iconplusdinfo

parution : essai, hs n°5 : la bande dessinée, langage pour la recherche

Sommaire :
Avant-propos
Nicolas Labarre et Marie Gloris Bardiaux-Vaïente
Le processus créatif, un regard anthropologique
Morgane Parisi
Grain de folie : du scientifique à l’artiste scientifique
Mathieu Siam
De l’interview d’auteur de bande dessinée à l’interview en bande dessinée
Bettina Egger
Compte rendu : un atelier de création de bande dessinée
de recherche
Nicolas Labarre et Marie Gloris Bardiaux-Vaïente
Les histoires de Papou
Julie Delbecq
Introduction à l’audiodescription
William Sessa
Jalons
Isma’il Debeyssac

iconplusdinfo

comicalités : devenir auteur de bande dessinée. le cas des anciens élèves de l’atelier d’illustration de strasbourg

L’enseignement de la bande dessinée a pris de l’ampleur ces dernières décennies. Pour autant, il est possible de repérer des cours spécialisés dès les années 1970, comme en témoigne l’histoire de l’atelier d’illustration de l’école des arts décoratifs de Strasbourg. L’étude de cette formation spécialisée et des trajectoires artistiques de ses anciens élèves nous informe à la fois sur le processus de professionnalisation du métier d’auteur de bandes dessinées et sur la montée en légitimité du médium. En outre, à la lumière des parcours étudiés, elle nous invite à questionner les frontières entre bande dessinée et illustration. Par Benjamin Caraco
iconplusdinfo

: sweet home, l’adaptation d’un web-manhwa sur netflix : bande-annonce

La série horrifique Sweet Home, attendue le 18 décembre prochain sur Netflix, devrait donner quelques cauchemars aux spectateurs à l’occasion de la fin d’année... Créée par Lee Eung-bok, Hong So-ri, Jang Young-woo, Kim Hyeong-min, Park So-hyeon et Park So-jeong, cette série est l’adaptation d’une bande dessinée sud-coréenne publiée sur internet...
iconplusdinfo